«

»

Le MLM: conseils pour débutants : tremblez mais agissez

• CONSEILS À MES NOUVEAUX DISTRIBUTEURS EN MARKETING DE RÉSEAU

• BRAVO – Vous avez pris une décision, vous vous êtes engagé, vous avez pris la responsabilité de vos finances sinon de votre vie. A partir de maintenant tout sera différent pour vous, votre famille, vos projets humanitaires.

• CE A QUOI VOUS POUVEZ VOUS ATTENDRE –
• Si vous réussissez dans cette entreprise, c’est vous qui aurez créé cette réussite, pas moi. Si vous échouez, c’est vous qui aurez créé cet échec, pas moi. C’est vous qui faites toute la différence entre votre réussite et votre succès. Je suis là pour vous aider mais je ne peux pas faire le travail pour vous. Je travaille avec vous mais pas pour vous.

• Mon travail consiste à vous aider à devenir indépendant de moi aussi vite que possible.

• Il va y avoir des hauts et des bas, quand il y aura des bas, si vous voulez, je vous rappellerai vos rêves et les raisons pour lesquelles vous êtes rentré.

• Vous avez peur ? Bien normal, nous sommes des pionniers dans une forme d’entreprise qui va au-delà de notre propre réussite financière, nous sommes pionniers dans une France qui a de sérieux handicaps culturels à vivre l’abondance, le mot « argent » étant encore imprononçable pour certains.J’ai beaucoup lu Jack Canfield à ce sujet. De même, Nathalie Cariou et ses petits livres m’ont aidée, ainsi que la traduction de Bob Proctor : « Devenez un aimant pour l’argent dans la mer de la conscience illimitée. » Il me semblerait normal qu’étant membre de mon équipe vous ayez tous lu ce dernier. Il est téléchargeable sur ce site .Pour le payer il faut que vous ayez un compte Paypal, si vous n’en n’avez pas c’est le moment de vous inscrire. Si vous craignez de vous faire voler sur le Net, c’est le moment ou jamais de montrer à l’Univers que vous y allez avec confiance.


• Le fait d’être dans une économie pionnière qui est celle du marketing de réseau peut nous rendre enthousiaste et effrayé à la fois. Normal. Nous sommes dans une démarche historique. Je vous recommanderai d’écouter ma première conférence disponible sur ce site : « Le marketing relationnel, une nouvelle répartition de la richesse. » Vous pouvez l’offrir à vos partenaires potentiels.

o Il y a des décades, à l’époque où j’étais une jeune maman craintive, j’ai un un livre de Susan Jeffersqui m’a beaucoup chamboulée, je l’ai lu en anglais : « Feel the fear and do it anyway. » On pourrait le traduire littéralement par « Ressens la peur mais fais-le de toute façon », il est disponible en français sous le titre : « Tremblez, mais osez. »

o Dans la traduction de Proctor qui est sur mon site : « Devenez un aimant pour l’argent dans la mer de la conscience illimitée », la co-auteur de Proctor, Michele Blood, lui parle de sa peur de devenir chanteuse aux Etats-Unis alors qu’elle vient juste de débarquer de son Australie natale. Voici la réponse de Proctor :

o « Bob m’a dit : « Et alors, qu’est ce que ça peut faire si tu as peur ? Fais-le avec la peur. Si ça ne te fait pas un peu peur c’est que ton désir n’est pas Assez Grand ». WOUAOU, ces mots ont changé mes pensées sur la peur. C’était BIEN d’avoir peur car cela voulait dire que j’étais en train de grandir. Quel concept ! »

• 3. CHECK LIST –
• Produits – Ne manquez pas de produits à utiliser ou montrer à vos clients et prospects. Vous avez démarré une entreprise et franchement vous ne trouverez aucun démarrage de franchise qui demande une mise de fonds aussi basse. Si cela vous effraie, voyez où sont vos peurs. D’autre part il y a bien évidemment la nécessité de respecter votre argent et de surveiller vos dépenses. C’est donc à vous de faire l’équilibre entre confiance et bon sens.

• Soyez le produit du produit. Développez un attachement scientifique et émotionnel à vos produits chouchous.

• Que la connaissance des produits ne vous fasse pas croire que vous travaillez, ça se sont les devoirs, le travail c’est rencontrer l’autre. Que cela ne vous empêche pas non plus de démarrer. Que la recherche de la connaissance des produits ne soit pas une nouvelle excuse que vous vous êtes inventé pour ne pas aller au devant des gens.

• Outils – Ecrivez votre liste de relations et contactez-les, restez éveillé, sortez davantage, inscrivez-vous à des clubs et des organisations, faites de nouvelles connaissances, donnez votre nouvelle carte de visite mais surtout prenez celle de l’autre, sachez dire ce que vous faites, soyez fier de vous, cherchez à aider l’autre, taisez-vous et écoutez les besoins du monde : cette personne sympa a un problème, super, vous avez une solution.
• Ayez un carnet ou autre support pour noter les coordonnées de chaque personne à qui vous avez parlé de votre entreprise. Notez aussi (ou établissez un code personnel) comment s’est passé votre échange avec cette personne pour pouvoir analyser après coup ce qui a fait qu’elle a été intéressée ou pas. De cette façon vous vous encouragerez à parler chaque jour pour être rassuré quant à votre travail. Même s’il n’y a pas de résultat, pas de problème, vous vous entraînez à faire votre métier. Si vous pensez que travailler pour votre MLM vous prend trop de temps, je peux vous dire que vous avez pris le temps comme excuse, il suffit de s’organiser et de s’ouvrir aux opportunités d’aller vers les autres.
• Apprenez à vous taire, écoutez puis proposez. On se moque de vos résultats, ce n’est pas faire VOS ventes qui comptent, c’est la personne en face, et ce n’est même pas elle non plus c’est LE LIEN entre elle et vous. Si vous croyez que rentrer dans le MLM avec moi c’est vous enrichir, vous vous êtes gouré. C’est CRÉER DES LIENS, comme disait le renard au Petit Prince. Bien sûr dans cinq ans vous aurez de l’argent, c’est bien normal puisque l’argent est « la récompense reçue pour service rendu » (Citation de Proctor). Si vous aimez lire, je vous recommande « Le Lien quantique » de Lynne McTaggart, c’est moi qui l’ai traduit, j’ai appris de cette journaliste scientifique des plus réputées au monde que nous sommes, au niveau quantique, quasiment du vide, seule existe vraiment, l’information qui passe entre ce qui fait le monde, le lien. Pour nous, ce n’est pas la chasse aux sous, c’est la chasse aux liens. Que puis-je dire à cette personne ridée ou fatiguée en face de moi ? Que puis-je offrir à celle-ci qui a des qualités d’entrepreneur ou pourrait les développer et qui ne sait pas que j’ai la solution. Et moi-même comment être un exemple de réussite ? Le MLM permet de servir. Nous avons trouvé un moyen de servir.

• Évènements – Sur votre agenda, inscrivez les présentations de votre parrain et assistez à toutes celles des premiers mois si vous êtes en France. Certains coaches prennent comme mesure de réussite le nombre de prospects que vous avez amenés à une présentation d’affaire ou de produits. Vous faites selon votre ressenti, mais ce n’est pas parce que vous aimez allez à des réunions que les autres aiment ça, et ce n’est pas parce que vous n’aimez pas assister à des réunions que les autres n’aiment pas ça.
• Planifiez pour assister à la prochaine convention de votre MLM avec vos distributeurs ou prospects. On dit que c’est aux congrès que l’on fait les leaders. C’est un peu logique.

• Assurez-vous que vos distributeurs sauront faire une invitation, faites un jeu de rôle si nécessaire.

• 4. FAITES VITE Les débuts sont une course pour vous aider à avoir rapidement vos premiers résultats.
• La première semaine :
• Comment trouver votre premier client et votre premier distributeur (liste des noms parmi vos connaissances choisies, premiers coups de fil, premières invitations). Je peux téléphoner (ou communiquer par Skype) à vos prospects avec vous une fois que vous leur avez parlé de moi, si vous voulez vous pouvez leur donner l’audio de mes conférences sur le MLM, demandez-les moi si vous ne les avez pas. Attention trop dire est l’ennemi du bien mais soyez vous-même et parlez sincèrement.

• Personnellement, ce n’est que le mois où mon MLM a pu me payer 250 euros, et je ne sais même plus comment, que j’ai su que le MLM était vrai et que donc je réussirai. Tout a changé pour moi le jour de ces 250 euros. Les rêves pouvaient être vrais.

• Je voudrais que vous démarriez sur les chapeaux de roue car alors vous sautez la barrière du possible. On ne peut plus revenir en arrière quand on est responsable de clients et de distributeurs, même d’un seul distributeur.

• 5. TÂCHES SPÉCIFIQUES

• Il serait bon de nous recontacter la première semaine ou selon une date butoir décidée mutuellement. Nous pourrions échanger sur :

• Votre tableau de visualisation ou liste de rêves mais c’est personnel et ne les partagez pas sauf si ça vous aide.

• Votre liste de noms et sa progression.

• Le nombre de personnes à qui vous avez parlé par jour (ou selon ce que nous avons décidé par semaine) pour en faire des clients ou pour leur proposer un partenariat ou les deux. Vous établirez ainsi vos statistiques personnelles de réussite.

• Votre assistance à une présentation d’affaire. Le nombre de personnes qui vous ont accompagné à ces présentations.

• Où voulez-vous en être dans un an, six mois, trois mois ? Cela s’appelle des buts et votre inconscient va tout faire pour vous aider à réussir lorsque l’objectif est écrit, renforcé quotidiennement par la visualisation, des affirmations, la méditation, l’EFT ou ce que vous avez vous l’habitude de faire pour faire vibrer vos buts. Votre inconscient vous donnera des idées d’actions à faire, il faudra évidemment agir en conséquence. Il vous conduira à faire les choses que vous avez à faire.

• Si vous avez des jours avec et des jours sans, vous ne croyez pas que c’est bien normal ? Et si les jours avec vous les terminiez par vous faire une petite gâterie ? Et si les jours de victoire vous partagiez ça avec nous ?

• Avec tout ça il n’y aura pas de retour en arrière. Nous en serons où dans cinq ans ? Dans notre esprit et déjà dans notre corps, nous sommes dans la victoire de cette cinquième année. Je crois que c’est ce qu’ils appellent le secret. Ces choses se sont accomplies dans notre esprit.

• Dans mon second site : www.vieillir-jeune.com, j’ai mis une citation de Marianne Williamson, qui m’a du reste personnellement encouragée pour ma traduction du livre d’Ellen Wood sur « Rajeunir, la pensée est votre bain de jouvence », j’en suis très fière. Je vous mets l’extrait :

• « Marianne Williamson est un écrivain américain très connue et respectée. L’extrait suivant, tiré de son ouvrage « Un Retour à l’amour » est très célèbre puisque Nelson Mandela l’a citée, en 1994, lors de son intronisation à la présidence de la République de l’Afrique du Sud.
Notre peur la plus profonde n’est pas que nous ne soyons pas à la hauteur.
Notre peur la plus profonde est que nous soyons puissants au-delà de toute limite.
C’est notre lumière et non notre obscurité qui nous effraie le plus.
Nous nous demandons : « Qui suis-je pour être brillant, talentueux et merveilleux ? »
En fait, qui êtes-vous pour ne pas l’être ? … »

4 comments

Passer au formulaire de commentaire

  1. sylvie

    Il y a bien du vrai, la peur de notre immense pouvoir. Je ne sais pas faire les premier pas où aller, quel service ?
    Existe t il une liste ?
    Cordialement

    1. Madeleine

      Merci de votre franchise Sylvie. Les premiers pas sont simples, il faut continuer à parler avec vos amis comme avant, ne rien changer, mais si parmi eux certains pourraient bénéficier de vos produits ou de votre affaire vous leur dites ce que vous faites dans le sens « Est-ce que tu serais ouvert à ça?  » C’est l’autre qui compte, ou plutôt la relation entre vous. C’est du marketing relationnel, c’est une question de liens entre les gens. Je vous ai envoyé un mail.Bonne chance.

    2. Madeleine

      Bonjour Sylvie,
      Excusez-moi je n’avais pas vu votre commentaire. Pour vos premiers pas vous pouvez me contacter : madeleinelejeune@gmail.com
      Bien à vous,
      Madeleine

    3. Madeleine

      Bonjour Sylvie,
      Excusez-moi de ne pas vous avoir répondu plus tôt. Je vous envoie un mail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>