«

»

La richesse, c’est comme pour les ascenseurs, il faut appuyer sur le bon bouton

« Les gens riches ont une conscience de prospérité..
Ils comprennent qu’il y a une source d’approvisionnement infinie.
Ils sont intensément conscients du fait que lorsqu’ils rencontrent un problème avec leur récolte, c’est-à-dire si elle n’est pas suffisante ou si elle n’est pas suffisante pour satisfaire tous leurs besoins, ils savent qu’ils sont eux- mêmes la cause du problème. Peut-être n’ont-ils pas suffisamment préparé la terre ou semé suffisamment de graines ou ensemencé suffisamment de champs. Ils exècrent le manque et la limitation. Ils exigent la vie abondante qui leur est due de par leur droit de naissance.
Par conséquent, lorsqu’ils connaissent une récolte médiocre ils s’en attribuent l’entière responsabilité. Le reproche ne fait pas partie de leur manière de vivre. Ils ne parleront pas de pénurie car leur conscience de prospérité le leur interdit. Ils savent qu’ils doivent appuyer sur le bouton qui indique l’étage où ils veulent se rendre. Ils savent que parler de manque c’est semer les graines pour davantage de manque. Ils se mettent immédiatement à  établir une stratégie, de concert avec d’autres individus qui ont eux aussi une conscience de prospérité, afin d’envisager d’autres récoltes pour l’avenir et d’autres endroits pour les semer. C’est ce que les exercices qui suivent vont vous inciter à faire vous aussi. »

Bob Proctor – extrait de « Devenez un aimant pour l’argent dans la mer de la conscience illimitée. »
26

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>