Marketing relationnel : Que faire après un premier contact ?

Que faire après un premier contact avec une personne qui pourrait changer de vie en rejoignant votre équipe de marketing relationnel  ?

Ou comment passer de ‘pas maintenant’ à ‘tout de suite’ ?

 Pour trouver l’amour de votre vie, c’est soit le coup de foudre soit faire la cour. Pour trouver des partenaires en marketing relationnel, c’est pareil, mais pour le coup de foudre, faut que ce soit le bon jour.

(Inspiré de “How to follow up with your networks marketing prospects” de Keith et Tom ‘Big Al’ Schreiter.

Sachez que vous êtes là où il faut :  les gens désirent ce que vous avez ( la jeunesse et la santé avec vos produits par exemple, l’argent pour changer de vie ou préparer sa retraite, la liberté de travailler là l’on veut, les amitiés, du temps pour soi)

Mais ce n’est peut-être pas le bon moment ….

 Inutile d’offrir une  crème anti douleur à quelqu’un qui n’a mal nulle part, le bon timing c’est lorsqu’il est tombé de son escabeau.

Inutile de parler d’une affaire en or à quelqu’un qui vient de se faire arnaquer pour une raison ou une autre et de surcroît ne vous connaît pas. Le bon timing c’est lorsque vous avez été recommandé par son meilleur copain et encore il ne faut pas que votre prospect soit en train de déménager, divorcer, ou de paniquer car il cherche un travail à tout prix[1].

 

  • Vous désirez une relation à long terme avec vos prospects qui deviendront équipiers. Il s’agit de relationnel ! Le marketing relationnel c’est savoir améliorer ses rapports avec les autres, ni plus ni moins.
  • Rappelez-vous que ces personnes veulent améliorer leur vie et cherchent désespérément quelqu’un à suivre, quelqu’un qui sait où il va, quelqu’un qui a les aptitudes nécessaires pour y arriver.

C’est l’occasion pour vous non seulement de les accompagner mais aussi de leur montrer qu’ils sont capables de faire ce qu’il faut faire, aidez-les à avoir CONFIANCE EN EUX.

Si par exemple, au début, ils n’ont pas forcément fait ce que vous leur avez proposé : regarder une vidéo[2] de présentation par exemple, ne leur faites pas de reproche, chacun trouve son timing. La phrase à dire : « Je comprends » implique réelle compréhension et vrai respect.

  • C’est pas leur jour. S’ils ne veulent plus que vous les contactiez ou ‘pas maintenant’ , vous pourriez dire : « Je comprends, pas de problème, votre timing est important. Ça vous irait si je vous contactais de temps en temps ? Pour voir où vous en êtes et vous dire où j’en suis ? » (personne ne dit non à ça en général, par contre soyez sûr d’avoir un carnet consacré aux ‘plus tard’ pour noter leurs coordonnées.

 

  • Les gens aiment bien acheter mais ils ne veulent pas qu’on leur vende. S’ils posent des questions sur le temps qu’il faudra, si le produit est recherché, dans combien de temps ils gagneront 300 euros C’est qu’ils cherchent des raisons pour entrer dans votre équipe. Quand vous ne savez pas répondre à une question, c’est encore mieux. Vous leur dites que votre parrain/marraine va leur répondre ou qu’ils peuvent poser la question lors d’une présentation d’affaire.

 

  • C’est soit le coup de foudre soit leur faire la cour. Lorsqu’on fait la cour on suit des étapes : rencontre, rendez-vous, autre rendez-vous, de longues conversations au téléphone ou autre, des rencontres avec les amis, la famille, on parle des projets futurs. « Voulez-vous m’épouser, pardon, voulez-vous rentrer dans l’équipe »

 

  • Vous n’allez pas dire de but en blanc : « Vous êtes la femme de ma vie, je suis le plus merveilleux des hommes », ou « Entrez dans mon MLM, vous allez changer de vie ». Personne n’est à l’aise avec le ‘rentre dedans’ et l’autre n’a peut-être pas envie de vous épouser. Et qui veut changer de vie ? Aïe ! Quel stress ! Le remède, c’est la fuite.

 

  • Allez-y doucement, en faisant : essayer un produit, inviter à une présentation, envoyer une vidéo, faire un skype à 3 avec un leader, envoyer des témoignages, recontacter dans un mois. Allez au rythme qui reste confortable pour l’autre.

 

  • N’entrez pas en croisade. Le gros problème avec un distributeur débutant qui propose ses produits ou son affaire c’est qu’il s’excite comme un missionnaire zélé qui veut baptiser les foules indigènes. Pire, dans un grand congrès quelconque, surtout en développement personnel, les MLMeurs sont repérables, ils vous fondent dessus comme une nuée de sauterelles sur une oasis du désert. Non, le secret c’est d’écouter, d’entendre ce que l’autre veut dire et de partager ou non, votre solution.

 

  • Ne dites jamais à quelqu’un de vous rappeler, il ne vous rappellera pas, jamais personne ne vous rappellera car personne ne veut vous dire oui tout de suite mais d’autre part les gens n’aiment pas dire non, conclusion ils ne vous rappellent pas. [3]

 

  • Cela peut souffrir une exception : si vous voulez qu’on vous rappelle après : « Je vais y réfléchir/ en parler à mon ami(e)/ mon chien/ mon astrologue … Voici ce que vous pouvez proposer : « Bien sûr, mais pouvez-vous me rendre service ?: « Demain matin, en zippant votre pantalon, posez-vous cette petite question : « Est-ce que c’est aujourd’hui ou demain que je commence ce truc qui avait l’air de marcher et qui en plus me ferait gagner de l’argent? » Ou encore, à cette femme qui a trouvé votre crème de nuit trop chère : « Chaque matin, tout de suite en vous levant, approchez-vous du miroir de la salle de bain et dites-vous : « Est-ce que je veux vraiment continuer à vivre avec ces poches sous les yeux ou est-ce que je vais prendre la crème de Jeanne Dupont ? »

 

  • Pendant de temps, vous, vous restez silencieux, plus de contact. Après quelques jours de répétition, vous risquez fort de recevoir un coup de fil de cette personne. (cette astuce s’appelle une représentation mentale retardée – ou une bombe à retardement).

 

  • Enfin, restez dans une relation chaleureuse avec ceux qui vous ont d’abord dit non. Par exemple, envoyez un mail à vos prospects pour annoncer un nouveau produit qui pourrait leur convenir, une promotion ou toute autre aide même sans rapport avec votre business. Publier des photos ou autre sur Facebook de vos vacances, votre congrès annuel etc. Montrez votre life style, vos voyages, votre équipe MLM d’amitiés et d’entraide, donnez envie de changer de vie comme vous l’avez fait. Personnellement, je suis une affiche ambulante pour mes produits anti-âge et les voyages que mon métier m’invite à faire.

 

  • Pour finir, si le non est définitif, tant mieux, chacun sa vie et on ne sait jamais car vous ne coupez pas les ponts. Mais faites alors ce qui personnellement a bien marché pour moi, surtout pour la vente de produits, demandez à la personne de vous recommander à une personne à qui vous pourrez rendre service avec vos produits et/ou avec votre affaire. Vous dites « Je sais que mes produits ne vous intéressent pas pour le moment, mais peut-être pourriez-vous m’aider : vous voyez quelqu’un qui aurait besoin de soigner sa peau etc. ? » Vous pouvez même le recontacter pour offrir un nouveau produit à son contact. L’autre est soulagé de ne pas vous voir insister et plus enclin à vous aider. Et vous, vous apprenez votre métier et apprenez à vivre  : à savoir,  améliorer vos relations avec les gens.

 

Souvenez-vous, si dans votre tête vous savez que vos prospects veulent déjà ce que vous leur offrez, en termes de produits et de changement de vie, vous aurez une posture différente et serez capable d’empathie et de compréhension, vous saurez attendre et agir, comprendre que tout le monde n’est pas capable de se décider vite ou que ce n’est pas le bon moment pour eux. Tous les grands marketeurs de réseau vous disent que le succès est dans le suivi, je pense qu’ils ont raison.

 

Conclusion, il faut entretenir cette relation avec le prospect avec intelligence et ouverture jusqu’à ce que les conditions soient favorables. On a le temps, moi je suis bien rentrée à 72 ans, tout simplement parce que je voulais améliorer ma retraite. Et vous ? C’était bien le bon timing, la bonne rencontre pour vous? Et si les conditions ne sont jamais favorables, c’est sa vie, son choix, et voilà mais vos mots et votre amour pour cette personne seront passés sur le monde. Alors, qui sait?

[1] Je ne vous recommande pas les chômeurs, en général ils ne se distancent pas assez vis à vis du temps qu’il faut pour réussir une entreprise, par contre ils peuvent être de bons vendeurs.

[2] Après tout, elle est peut-être nulle cette vidéo car elle n’a pas visé les besoins réels de cette personne en particulier. On ne monte pas dans un avion où le pilote ne sait pas piloter. Vous feriez mieux d’avoir une relation d’humain à humain avec votre prospect. Si vous lui « plaisez », il anticipera votre prochaine rencontre virtuelle ou en vrai. En plus de ça, en marketing relationnel, personne n’y comprend rien avant d’avoir commencé à faire du marketing relationnel.

[3] Inutile de dire que si vous êtes du genre insistant ils ne vous rappellent pas non plus parce qu’ils n’aiment pas vos manières et ne veulent tout simplement pas vous parler.

Si travailler avec moi vous plairait, contactez-moi ou allez voir : http://madeleinelejeune.nsopportunity.com

No comments yet.

Leave a comment

Your email address will not be published.