«

»

LE MARKETING DE RÉSEAU EST UNE AVENTURE – le goût de l’incertitude

LE MARKETING DE RÉSEAU EST UNE AVENTURE – L’aventure implique le goût de l’incertitude.

 

L’une des premières émotions de l’entrepreneur en marketing de réseau c’est le malaise de l’incertitude.

L’in-certitude – le contraire de la certitude – c’est donc ne pas savoir. Nous manquons d’information sur l’avenir.

 

Nous avons le sentiment que nous ne savons jamais ce qui va se passer, que nous ne savons jamais de quels détours demain sera fait. Nous ne savons jamais si cette nouvelle recrue entrée tout feu tout flamme nous ment, se ment, ne sait pas qu’elle se ment. Puis ses démons de manque un jour remontent et tout à coup, le produit est devenu douteux, la compagnie obscure, le site obtus, ses clients revêches. Elle lâche, pleine de certitudes sur sa nouvelle décision autant qu’elle l’a été sur l’ancienne.

 

Et hop, nous voilà déçu, amer, à nouveau sur des sables mouvants et à nouveau incertain de l’avenir de notre carrière dans le marketing de réseau.

 

Le marketing de réseau est une entreprise.

Toute entreprise est une aventure.

L’aventurier avance vers l’inconnu et l’inconnu comporte des risques. Autour des explorateurs dans la jungle il y a des serpents et des lions.  Les aventuriers risquent toujours leur vie.

 

L’aventure contient le risque qui contient la perte.

 

Sur un plan pragmatique c’est la raison pour laquelle certains de vos parrains vous disent de recruter à tour de bras, ayant eux-mêmes mesuré et compensé les pertes en quelque sorte. Vous faites comme vous voulez et vous suivez ce conseil si ça vous dit mais ce n’est pas tant d’action que je veux parler mais d’état d’esprit et de ressenti. Je voudrais faire face au sentiment d’incertitude car je me demande si nous devons vraiment lutter contre lui. Il me semble que lorsque l’on dit que le marketing de réseau implique un changement de soi, le sentiment d’incertitude prend une large place dans ce déplacement intérieur.

 

Où est-il ? Qu’est-ce qu’il nous fait faire ?

D’après une étude universitaire de Bar Anan, Wilson et Gilbert, « le sentiment d’incertitude intensifie les réactions affectives ». Si l’on est incertain d’une issue quelconque on peut la craindre, dans ce cas l’incertitude et la souffrance qu’elle engendre sont plus grandes. Si on espère une issue positive, le sentiment d’incertitude nous procure plus de joie. Autrement dit : l’anticipation positive intensifie la joie.

 

On se serait bien douté que les aventuriers de la jungle sont des optimistes invétérés heureux de vivre intensément.

 

Un jour, nos parents se sont aimés, et de tous les spermatozoïdes qui filaient vers l’ovule ce fut chacun de nous qui fut le gagnant. Depuis, nous vivons l’aventure. Mes petits enfants ne connaissent pas la peur : alors que tout leur est inconnu et tout pourrait leur faire peur, en fait tout leur est exploration. Et si aimer l’incertitude c’était cela être plus vivant ?

 

« L’incertitude et le mystère sont des énergies de vie. Ne les laissez pas vous troubler indûment car ils éloignent l’ennui et font jaillir la créativité » (R. I. Fitzhenry)

 

En attendant, si vous voulez goûter à l’incertitude, à moins que ce ne soit l’aventure, venez donc rejoindre mon équipe : madeleinelejeune@gmail.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>