«

»

Comment devenir riche même pendant une récession ? – Napoleon Hill, Joe Vitale, Bob Proctor et autres –

Riche ? Une belle idée, un bon plan, pas une mince affaire !

C’est la récession, oui, on sait. Il n’empêche que si vous avez cliqué sur cet article c’est que vous êtes prêt à changer, quelles que soit vos circonstances actuelles, sinon vous n’auriez même pas lu cette phrase jusqu’au bout. Quelque part, vous et moi nous rencontrons.

Ne laissons pas tomber nos rêves. Nous ne savons pas ce qui nous attend demain.

Dans la branche du développement personnel qui se consacre aux finances, il y a toujours le même leitmotiv : nous nous enrichissons par la force de l’esprit. Tous les grands pontes américains actuels disent la même chose. Ils tirent du reste leur terminologie des dires et écrits d’hommes qui ont servi d’exemples de réussite dans l’Amérique de la fin du 19ième siècle car ils incarnaient les désirs de liberté et de réussite de tout immigrant.

Nous avons tous, par exemple, entendu parler du Carnegie Hall. Andrew Carnegie, un Écossais né d’une famille pauvre est devenu le grand patron de l’acier aux États-Unis, en grimpant les échelons chez son patron, en créant son entreprise et en comprenant qu’il était doué pour faire fructifier ce qu’il gagnait par de bons investissements. Ce fut l’un des plus grands philanthropes de son temps.

Napoleon Hill a écrit le livre que tous ceux qui se réfèrent au pouvoir de l’esprit, à la Loi de l’Attraction et à de la pensée positive, ont lu : Think and Grow Rich. C’est à dire que c’est par la pensée, c’est par le fait de penser et de réfléchir (think) que l’on peut s’enrichir, que l’on peut littéralement « grandir pour devenir riche » (grow rich). La richesse naît dans notre esprit : c’est une conséquence de nos pensées, de la nature de nos pensées et de la force de nos pensées. Hill tire ses écrits, entre autres, de sa fréquentation avec Andrew Carnegie. Croyant profondément en la valeur spirituelle de l’être humain, ces hommes trouvent la réussite une chose toute naturelle. Carnegie veut que tous s’enrichissent, il partage ce qu’il sait, il partage ses trucs, il partage aussi son argent. Il donne beaucoup d’autant plus qu’il a suffisamment confiance en lui pour savoir qu’il peut attirer encore plus d’argent, que c’est une histoire d’attraction puis de don, suivis d’attraction, puis de don et dans ce flux constant est sa propre jouissance de cette richesse bien évidemment. Il affirme qu’en nous existe un pouvoir plus important que la pauvreté, plus important que les peurs et les superstitions, c’est notre force mentale. C’est le pouvoir de « prendre le contrôle de notre esprit ».

Chez tous les coachs actuels vous retrouvez ce même principe. C’est un principe de responsabilité. Si nous laissons le scepticisme et la négativité nous envahir, nous restons là où nous sommes. Si nous avons un ‘mal-aise’ avec l’argent au point que les soucis financiers nous empêchent d’avoir la paix de l’esprit et la joie de vivre, tous nous disent que c’est en nous qu’il faut changer.

Je sais qu’ici je deviens donneuse de bons conseils et qu’en plus je me réfugie derrière des coachs, confrérie dont je ne fais pas partie. Je ne fais que les lire et les traduire. Je sais aussi que j’ai honte de voir des pauvres dans la rue, de recevoir des enveloppes de demandes de don avec des photos d’enfants émaciés, de ne pas encore être millionnaire pour changer le monde et de ne pas encore être un exemple de réussite, mais enfin je me soigne.

Parmi d’autres, je vous livre quelques réflexions de deux de mes écrivains favoris dans le monde de l’éveil à la prospérité.

De Joe Vitale, dans Instant Manifestation à présent mon livre de chevet :

• Vous êtes la personne qui vous empêche de réussir par votre négativité.
• L’argent s’accorde avec votre état d’esprit.
• En période de récession, il est plus facile et moins cher de commencer un business.
• Pensez à ce que voudront les gens au sortir de la récession.
• Restez focalisé sur votre rêve et les opportunités surgissent.
• Les opportunités arrivent si vous ne laissez pas la peur vous dominer.
• Ce n’est pas en restant à rêvasser qu’il arrivera quelque chose.

De Bob Proctor dans Devenez un aimant pour l’argent dans la mer de la Conscience illimitée écrit en collaboration avec Michele Blood et que j’ai traduit pour vous, encore un de mes livres de chevet :

« Pour être certain d’entrer dans la vibration qui est en complète harmonie avec une vie d’abondance, il y a quatre concepts auxquels vous devez donner la plus haute priorité. Ces quatre concepts doivent être fermement implantés dans votre subconscient. Une fois ceci accompli, il vous semblera facile de faire ce que je vous suggère, et ceci sans effort car ce sera devenu une habitude.

Un Vous devez commencer chaque journée avec l’amour dans le cœur et avec l’attitude que votre vie prend un nouveau départ.

Deux Comprenez bien qu’il y a toujours assez de temps pour faire ce qui doit être fait. Il vous faut développer une perspective juste du temps. Vous savez bien que si vous voulez qu’une chose soit faite vous devez la donner à faire à la personne qui a du travail. Elle créera le temps pour la faire, littéralement. Vous serez cette personne. Si, vous deviendrez cette personne.

Trois Vous aurez toujours toute l’énergie qu’il vous faut pour faire tout ce que vous voulez faire. Personne ne reçoit l’énergie. Toute l’énergie qui a toujours existé et qui existera toujours est également présente dans tous les endroits au même moment. Vous êtes de l’énergie. Vous dégagez de l’énergie. Le désir est le déclencheur qui libère l’énergie. Vous deviendrez hautement chargé d’énergie lorsque vous affirmerez JE SUIS ÉNERGIE !

Quatre Il existe une loi de vibration dans l’univers. Tout vibre. La vibration dans laquelle vous vous trouvez contrôle vos actions et contrôle aussi ce que vous attirez dans votre vie, ce que vous avez aimanté vers vous. Vous n’attirez que ce qui est en harmonie avec vous.

Une fois que toutes ces croyances sont profondément imprégnées dans votre subconscient, vous pénétrez dans la vibration qui vous fait accomplir de grandes choses et qui vous attire de magnifiques récompenses. »

Je veux bien croire que la vie a été si généreuse envers vous et moi qu’elle a fait que vous avez lu cet article jusqu’au bout. Maintenant, je pense qu’il vous reste deux choses à faire pour que cela serve à quelque chose :

• Télécharger le livre de Bob Proctor que j’ai traduit pour vous et moi et payer 12 euros. Il n’est pas gratuit car j’aurais l’air de quoi si j’avais passé des heures à le traduire après des années d’étude de l’anglais et n’étais pas récompensée pour ça.
• Faire les exercices qu’il donne pour devenir aimanté pour attirer la richesse vers vous et en finir avec la pauvreté en nous, chez nous et ailleurs. Ce n’est pas la peine de l’acheter si vous ne faites pas les exercices.

Le livre de Bob Proctor et Michele Blood est téléchargeable si vous cliquez à droite. Vous pouvez pendant un temps encore recevoir le trois premiers chapitres gratuitement mais il vaudrait mieux plonger et acheter le livre en entier pour 12 euros. A vous de voir. Imaginez, vous pouvez devenir un aimant qui attire l’argent, méfiez-vous, ça marche !

4 comments

Passer au formulaire de commentaire

  1. ABELI KIKUNI CEDRIC

    je ne sais pas encore laisser un commentaire ,car c’est maintenant que je suis entrain de télécharger et lire les articles.
    d’emblée le livre devenir un aimant qui attire l’argent dans l’océan de la conscience illimitée me donne un enthoussiasme terrible

    1. Madeleine

      Merci.

  2. Julie Hamon

    Bonjour,

    Merci pour cet article fort édifiant. Vous avez raison sur plusieurs points notamment le fait que nous sommes des aimants des événements et situations qui sont en harmonie avec nous. Et avec la pensée créatrice, ne sommes-nous pas capable de créer ces événements par la pensée ? En tout cas, j’en suis convaincue. Ma lecture du moment, c’est tout ce qui concerne la loi d’attraction, c’est un sujet qui me passionne et qui porte ses fruits dans la vie réelle.

    En tout cas, très bon article, riche et concis.

    Julie

    1. Madeleine

      Merci, Julie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>